Livres des Mineurs


Vous trouverez sur cette page les dernières publications de nos anciens :
 
Situation de crise : se préparer, faire face - François VERNOUX (N 1984 ICiv)
 
Le Moniteur
En répondant aux questions « Que dois-je faire pour éviter d'être en situation de crise ? Comment réagir en situation de crise ? », ce guide s'inscrit dans la continuité des ouvrages de Patrick Lagadec, qui souligne dans sa préface que chaque responsable pourra y trouver les repères opérationnels nécessaires. L'auteur vous fait partager ses 37 ans d'expérience, au cours desquels il a côtoyé l'indésirable, l'insolite, l'absurde ou le malveillant. De ses réussites et de ses échecs, il a su tirer des enseignements. Il a observé de nombreux protocoles efficients et de bonnes pratiques. Quels que soient votre domaine d'activité et les risques ou menaces majeurs pouvant toucher votre institution, ce guide pragmatique propose une préparation opérationnelle vous permettant de gérer les événements exceptionnels les plus destructeurs sans vous retrouver en situation de crise. Et, si la crise survient malgré tout, les clefs pour y faire face vous sont explicitées. Les tableaux de bord seront les garants de votre préparation et assisteront votre conduite des opérations.

Les plus de l'ouvrage :
- Le guide de référence pour le gestionnaire de crise.
- Opérationnel : des réponses très pragmatiques, des retours d’expérience pour gérer efficacement une situation de crise.
- Préface de Patrick Lagadec

Pour qui :
Les responsables opérationnels des institutions de tous les domaines d’activité sujets aux risques ou menaces divers, particulièrement les industriels à risques (nucléaire, Seveso…), les opérateurs, les services régaliens, les fonctionnaires territoriaux (DGS/DGA, DST, directeurs de cabinet, les gestionnaires de crise et tous responsables impliqués) et les étudiants en master.

François Vernoux, Saint-Cyrien, Ingénieur Civil des Mines est un opérationnel qui compte trente-sept années d’expérience au commandement de démineurs, de pontonniers, de sauveteurs. En 1993, il est chef de corps du Bataillon francobelge du Génie en Bosnie-Herzégovine, qui réactive les sites miniers, rétablit l’eau et l’électricité dans Sarajevo, ouvre des routes humanitaires, soutient un camp de réfugiés, démine les écoles, les fermes… En 2001, chef d’état-major de la Brigade du Génie, il commande les opérations « terrain » lors des inondations de la Somme. En tant qu’officier général, il commande les Sapeurs Sauveteurs de la Sécurité civile, engagés sur vingt opérations majeures internationales (tsunamis, séismes, feux de forêts notamment). Pendant trois ans, il est permanent de direction du COGIC (Centre Opérationnel de Gestion Interministérielle des Crises). Ayant quitté l’uniforme, il enseigne la gestion de crise en grandes écoles et facultés ; il conseille des capitaines d’industrie et des opérateurs ; il assiste de nombreuses municipalités et préside le club Intermines – Gestion de crises des ingénieurs diplômés des écoles des Mines.
Cheffer : cet art complexe, tout d’humanité - François VERNOUX (N 1984 ICiv)
 
Territorial
Après le succès de « SITUATION DE CRISE, se préparer, faire face », l’auteur nous propose « CHEFFER, cet art complexe tout d’humanité ». Complexe mais néanmoins à la portée de tous ceux qui détiennent une autorité et souhaite l’exercer pour partager avec leur équipe la réussite et les fruits du labeur commun. CHEFFER, c’est obtenir sans contrainte de ses subordonnés
l’exécution intelligente et positive de sa politique, de ses stratégies, de ses intentions…C’est transformer le subordonné en co-équipier et tout faire pour que l’équipe soit gagnante et heureuse. CHEFFER, c’est se prémunir des crises, c’est obtenir la confiance de son équipe pour être suivi sans hésitation face à l’inattendu, l’absurde, la malveillance… CHEFFER, c’est maitriser l’art du commandement à la perfection.

Ce guide opérationnel s’adresse à tous, du « grand patron » au « chef d’équipe », de tous les domaines d’activités humaines. Les opérationnels confi rmés y retrouveront leurs fondamentaux et pourront ainsi se parfaire. Les politiques, industriels, opérateurs, dirigeants de services, élus de proximité, parents même, n’ayant pas été formés en école ou par l’apprentissage, y trouveront les clefs du domaine.
Un seul pré acquis : aimer les gens.
Un maitre mot : cohésion.

François Vernoux, Saint-Cyrien, Ingénieur Civil des Mines est un opérationnel qui compte trente-sept années d’expérience au commandement de démineurs, de pontonniers, de sauveteurs. En 1993, il est chef de corps du Bataillon francobelge du Génie en Bosnie-Herzégovine, qui réactive les sites miniers, rétablit l’eau et l’électricité dans Sarajevo, ouvre des routes humanitaires, soutient un camp de réfugiés, démine les écoles, les fermes… En 2001, chef d’état-major de la Brigade du Génie, il commande les opérations « terrain » lors des inondations de la Somme. En tant qu’officier général, il commande les Sapeurs Sauveteurs de la Sécurité civile, engagés sur vingt opérations majeures internationales (tsunamis, séismes, feux de forêts notamment). Pendant trois ans, il est permanent de direction du COGIC (Centre Opérationnel de Gestion Interministérielle des Crises). Ayant quitté l’uniforme, il enseigne la gestion de crise en grandes écoles et facultés ; il conseille des capitaines d’industrie et des opérateurs ; il assiste de nombreuses municipalités et préside le club Intermines – Gestion de crises des ingénieurs diplômés des écoles des Mines.
Informagie - Christophe DUPONT DE DINECHIN (P 1988 ICiv)
 
Christophe de Dinechin
J'ai retrouvé ce manuscrit dans mon grenier. Écrit par Antoine Ravelin, mystérieusement disparu dans les années 1990, il raconte comment un jeu vidéo sauve l'humanité en se servant de dinosaures.

Ravelin y dépeint de façon quasi-journalistique l'univers qui nous attend. Internet, dopé à la chlorophylle, y stocke le courier indésirable dans la forêt canadiennne tout en combattant un antivirus ronchon devenu allergique. S'y côtoient des souris vertes syndicalistes, un aspirateur robot capable de vous dire si la femme de votre vie est un cyborg, mais aussi le pilote perdu du tout premier vaisseau interstellaire jamais lancé par l'humanité. Enfin et surtout, on y apprend comment éviter les paradoxes temporels une bonne fois pour toutes.

Bref, nul ne saurait dire si cette autobiographie de science-fiction est un roman ou un reportage en direct du futur. Mais tous s'accordent à y reconnaître une épique épopée, épatante étude ethnique étonnamment érudite, que le lecteur avisé rangera respectueusement, la larme à l'oeil, après l'avoir relue six fois, au coté de ses tableaux de Pablo Picasso, de sa cartouche de Mario Kart dédicacée, ou de ses films de karaté favoris.
Machine Learning et Supply Chain : révolution ou effet de mode ? - Alain SCHNAPPER (P 1983 ICiv)
 
Presses des Mines
Les systèmes industriels et logistiques modernes génèrent un nombre considérable de données, que les progrès des nouvelles technologies permettent de capter de plus en plus efficacement : caractéristiques des produits et des commandes, traçabilité, paramètres de fabrication, de manutention et de transport, phénomènes exogènes de toutes sortes, etc. L’émergence de nouvelles techniques d’analyse des données, comme le Machine Learning, semble donc ouvrir de nouvelles possibilités pour planifier plus efficacement la Supply Chain. Certains parlent même d’une révolution à venir, d’autres ne voyant rien venir, évoquent des effets de mode.

Cet ouvrage, rédigé par un enseignant-chercheur et un praticien en entreprise, propose de décrire ce qu’est le Machine Learning, et comment il est possible d’utiliser ses apports dans la Supply Chain, dans le cadre conceptuel de la planification hiérarchisée.

Il s’adresse avant tout aux opérationnels de la Supply Chain, ainsi qu’aux étudiants, à qui il permettra de comprendre les concepts de la planification hiérarchisée, les principaux algorithmes du Machine Learning et surtout de découvrir, à partir d’exemples concrets, des projets effectivement menés en entreprise, et des recommandations pratiques pour en réussir d’autres.

Ni thuriféraires de la technologie, ni sceptiques rétrogrades, les auteurs visent à faire prendre conscience par les acteurs, actuels et futurs, de la Supply Chain que le Machine Learning ne peut être ignoré, mais que son utilisation dans le cadre de projets réels nécessitera un pilotage plein d’intelligence humaine.
Le Robot et la pensée - Pascal MARIN (N 1980 ICiv)
 
Les éditions du Cerf
Comment trouver des mots simples et de poids pour dire ce qui fait de nous des humains, dans une culture où prospèrent les promesses d’immortalité du transhumanisme et la figure froide du robot ?

Renvoyant dos à dos technophobie et technolâtrie, cette enquête d’anthropologie radicale progresse par des chemins insolites jusqu’à atteindre à l’ironie d’un constat paradoxal : ce pouvoir technicien, qui nous fascine parce qu’il semble sans limites, aurait pour cause le rapport intime que l’homme entretient depuis toujours avec le raté, la panne, le bug, bref tout ce qui peut mettre justement une machine en défaut.

Un traité philosophique, un manuel de combat.

Dominicain, ingénieur et docteur en philosophie, Pascal Marin est professeur à l’université catholique de Lyon. Il a publié un essai d’anthropologie de la marche, Tes pas te portent (Cerf, 2015).
Dystopie ou croissance verte - Jean-Paul RAOUL (N 1966 ICiv)
 
Publibook
« Il y a, certes, de vrais problèmes de protection de l'environnement (réchauffement climatique, moindre biodiversité) aggravés – sinon causés – par la consommation excessive des ressources de la planète. Et pour se comporter de façon responsable, individuellement et collectivement, il faut modérer cette consommation. Mais il y a aussi de faux problèmes agités par les idéologues de l'écologie politique pour parvenir au pouvoir. »
Dans une étude rigoureuse et avec une plume claire et concise, l'auteur développe sa pensée critique de l'écologie politique radicale en s'opposant au catastrophisme ambiant et à la décroissance. Après cette mise en garde, convaincu de la nécessité de l'engagement au service de la protection de l'environnement, il propose des clés pour identifier rationnellement les problèmes prioritaires et agir efficacement pour les résoudre. L'enjeu est d'importance car la protection de l'environnement peut conduire à une société appauvrie où les libertés sont menacées ou être au contraire un levier de développement régional.
Un ouvrage nécessaire qui nous pousse à réfléchir et nous remettre en question, et ce, même si l'on ne possède pas les mêmes convictions.
Fils d'Ariane - Jean-Pierre LAMBERT (N 1959 ICiv)
 
L'Harmattan
Villebramar, auteur français d'origine catalane, se qualifiait lui même dans son précédent recueil, Terre Promise, comme le poète de deux cultures. Avec Fils d'Ariane (au pluriel !), faisant un pas de plus, il nous conduit dans un univers poétique où les barrières de la langue auraient été, sinon effacées, du moins surmontées par celles et ceux d'entre nous « qui parlent avec la voix du coeur ». Le premier poème du recueil commence ainsi par une citation d'Hilde Domin : « Du hast alles fortgehen lassen was dir gehörte. Auch die Erwartung. », suivie par sa traduction en français. Dans ces dialogues qui se jouent des frontières linguistiques, Villebramar laisse s'exprimer la diversité de l'inspiration, la jeunesse et la fantaisie, qui sont sa voix, avec de très beaux moments d'une sombre gravité.

Je lis des poèmes d'hier et de demain/ des poèmes dans toutes les
langues de la terre/ que je parle avec la voix du cœur
*
L'oiseau parlait oiseau et moi humain/ point n'est besoin de se comprendre pour parler/ ni de parler pour se comprendre
*
As of some one gently rapping, rapping at my chamber door, only this, and nothing more
*
Quand on les a retrouvés/ lui et elle/ si fort si fort enlacés/ elle et lui si fort serrés/ si fort si fort/ lui et elle/ corps contre corps/ lui et elle


Quelques mots sur l'auteur: Jean-Pierre Villebramar est né à Perpignan et habite Pessac en Gironde. Il a passé les premières années de sa vie dans un village près de la frontière espagnole. Le souvenir de la Guerre d'Espagne est encore très présent dans certains de ses poèmes. Sa carrière d'ingénieur et ses engagements personnels lui ont fait parcourir le monde, entre autres les Philippines, la Chine, l'Europe du Nord et bien sûr l'Espagne qu'il considère comme sa seconde patrie.
Ambivalence : Préparez-vous et vos enfants à l’ère de l’intelligence artificielle - Bernard GOLSTEIN (P 1991 ICiv)
 

De l’intelligence artificielle, on a souvent dit que c’était la nouvelle électricité : une technologie polyvalente destinée à diffuser dans toute la société. En plus puissant, plus impactant, plus ambivalent. Elle augmente notre bien-être au quotidien, travaille à résoudre les grands défis de l’humanité, mais présente aussi d’immenses dangers. Il est encore temps de s'y préparer. Vous devrez comprendre l'IA au-delà du sensationnalisme, saisir les répercussions sur le monde du travail, et équiper vos enfants du Compas du 21ème siècle. Alors seulement pourront-ils s'épanouir à l’ère de l’intelligence artificielle.

Ouvrage de vulgarisation à destination d’un public recherchant de l’information de qualité, Ambivalence offre une vision transverse, complète et claire sur l’un des plus grands enjeux de l’humanité.

Quelques mots sur l'auteur : Bernard Golstein se consacre à sensibiliser les dirigeants et l’opinion publique à l’intelligence artificielle, au futur du travail et de l’éducation. A la tête de sharperAI, il aide les organisations à se transformer et enseigne dans une business school. Il a aussi créé et dirigé une entreprise innovante de l’éducation, et été avant cela Vice-Président dans une multinationale. Bernard est titulaire d’un MBA de l’INSEAD et d’un diplôme d’ingénieur de l’Ecole des Mines ParisTech (P91).
Roquemaure autrefois, itinéraires dans mon village natal et dans mes souvenirs - Jean RIEU (E 1958 ICiv)
 

L’auteur, né à Roquemaure en 1937, décrit la vie de sa famille, de ses voisins, de ses amis, dans le village de son enfance qui vivait traditionnellement de la culture de la vigne et des primeurs, jusqu’à l’arrivée de nouveaux résidents suite, d'une part, à la création des usines de Marcoule et de celles des ferro-alliages de l’Ardoise et, d’autre part, de la venue des colons rapatriés d’Algérie et des familles de harkis. Des compléments sont apportés sur l’histoire du village qui eut, en son temps, l’un des plus puissants châteaux contrôlant tout ce qui circulait sur le Rhône. L’histoire d’une fonderie de plomb argentifère dont le minerai était acheminé depuis la Lozère et l’histoire de la création de la première école laïque sont évoquées, ainsi qu’un début d’analyse critique sur ce qui a pu être écrit sur la traversée du Rhône par Annibal.
150 plantes autour de Saint-Galmier et dans la plaine du Forez - Jean RIEU (E 1958 ICiv)
 
Édition Brailly
Nous avons commencé à regarder les plantes qui poussent autour de la maison et avons pu en déterminer une cinquantaine. En élargissant un peu notre champ pour aller sur les bords de Loire et sur les monts du Lyonnais et du Forez, nous en avons trouvé d’autres et nous sommes limités à 150. Nous présentons une méthode de détermination simplifiée qui permet de trouver rapidement le nom de chaque plante. Pour chacune d’elles, une page donne des renseignements : caractéristiques botaniques, usages éventuels, petites histoires, confusions possibles. Notre livre a été honoré d’une préface de Jean-Marie Pelt.
LES CADRANS SOLAIRES DE L'ABBÉE GUYOUX - Jean RIEU (E 1958 ICiv)
 
Édition Broché
L’abbé Guyoux (1793-1869, curé de Montmerle-sur-Saône et passionné d’astronomie a eu, vers 1830, l’idée de placer sur un cadran solaire équatorial un dispositif permettant, à tout instant, de faire la correction de l’équation du temps.
À cette époque où l’heure locale était d’usage, ces cadrans permettaient de régler les horloges à la minute près. Il en a construit plus de quarante.
Nous les avons presque tous retrouvés, en avons fait restaurer et remis en fonctionnement quelques uns. La plupart se trouvent dans la région du Beaujolais, mais certains ont migré vers d’autres lieux. Celui qui est, sans doute, le plus à l’honneur est celui que nous avons installé dans le parc de l’usine de montres Patek Philippe.
Nous nous sommes inspirés de ces cadrans pour en construire un à la roseraie de Saint-Galmier. Ce cadran moderne fait aussi la correction de longitude et celle de fuseau horaire pour donner l’heure de notre montre.
DRAGONS ROUGES, DIABLES NOIRS - Robert PIALOT (P 1959 ICiv)
 
L Harmattan
Qui en veut à Jeff, jeune ingénieur fraîchement expatrié en Chine du Sud, pour avoir tenté de le trucider ? À quel jeu trouble joue son collaborateur local, bien planqué derrière ses honorables activités officielles ? Fabio, a été prié, par un manager perplexe et naïf, de percer le mystère. Rapidement, ses découvertes le conduisent à Hong Kong, plaque tournante d'un commerce international, que fréquentent de nombreux traders afro-asiatiques. Mais qui fabrique les objets de ce « business de l'ombre » ? À quel genre de clients sont-ils destinés ? Et… qui tire les marrons du feu ? Qui ramasse la mise ?

Ingénieur des Mines, Robert Pialot (P59) a longtemps vécu et travaillé dans le sud de la Chine, observant autour de lui son remarquable dynamisme économique, mais aussi ses « particularismes ». Il a publié chez L'Harmattan un premier roman, La courtisane rouge, déjà inspiré par les mœurs parfois surprenantes de certains acteurs politiques et/ou industriels de ce pays, en train de reconquérir sa place de leader mondial, et où Fabio apparaît pour la première fois.


Broché - format : 15,5 x 24 cm
ISBN : 978-2-343-17067-1 • 6 mars 2019 • 250 pages
EAN13 : 9782343170671
EAN PDF : 9782140115929
Consuetudinarium Insignis Prioratus Tallueriarum - Coutumier de l’Insigne Prieuré de Talloires - Jean-Loup BERTEZ (E 1970 ICiv) & Nicole MATHIS
 
Édition du Millénaire
LATIN & FRANÇAIS
TRADUCTION : Jean-Loup BERTEZ et Nicole MATHIS 2018

À l’occasion du millénaire du site monastique de Talloires, situé au bord du Lac d’Annecy, célébré en 2018, les auteurs ont traduit en français le « Consuetudinarium Insignis Prioratus Talluerarium », ou « Coutumier de l’Insigne Prieuré de Talloires ».
Écrit en 1568, quatre ans avant le massacre de la Saint Barthélémy, ce texte aussi instructif que réjouissant éclaire le lecteur sur la vie au Prieuré de Talloires au milieu du XVIème siècle.
Mais l’originalité de cet ouvrage tient essentiellement au fait que, si la plupart des monastères furent dotés d’un « Coutumier » au Moyen-Âge ou à la Renaissance, tous ces textes étaient bien évidemment écrits en latin, langue de l’église, et que, pour la toute première fois, un tel « Coutumier » est traduit en français.
Une telle connaissance sur les mœurs et le quotidien des abbayes bénédictines au MoyenÂge et à la Renaissance, époques de grands bouleversements dans la vie monastique, n’était pas ainsi disponible jusqu’à présent : cet ouvrage est donc un outil de travail unique pour les chercheurs et les historiens de ces époques et de la religion, mais aussi un outil de culture inédit pour les passionnés d’histoire, et il constitue selon les spécialistes un support
précieux de transmission et de pérennisation d’un patrimoine culturel rare de notre pays.
Réalisé en auto-édition, cet original ouvrage comprend, en regard l’un de l’autre, les textes français et latin (61 pages chacun), précédés de 59 pages de notes introductives et explicatives.
Précieuses pour placer l’ouvrage en perspective, ces notes résument l’histoire du Prieuré de Talloires depuis ses origines il y a plus de 1000 ans et exposent non seulement ce qu’est le «Coutumier de l’Insigne Prieuré de Talloires », mais aussi la très étonnante saga de son élaboration au fl du temps, les mésaventures du Prieur Claude de Granier pour réformer
les mœurs dissolues des moines, ainsi qu’une originale et inédite visite illustrée de l’Abbaye au temps des moines.
Une curiosité à ne pas manquer …
LA BELLE ÉPOQUE DE L'INDUSTRIE FRANÇAISE - Jérôme PELLISSIER-TANON (P 1956 ICiv) et Cédric NEUMANN
 
Daudin distribution
Témoignages d’ingénieurs de l’aluminium de Pechiney
et Ugine (années 1950-1980)

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, la France se reconstruit en profondeur après des années d’incertitudes, puis de souffrances. C’est l’apogée de la société industrielle, avec l’essor de la productivité, de la mécanisation et l’arrivée de nouveaux produits. C’est aussi l’avènement progressif de la société de consommation ; les ménages s’équipent, notamment en électroménager et dans l'automobile. Le pays connaît une croissance économique soutenue – 5 % par an en moyenne ! ; on parle alors de plein emploi. Les années 1970 vont donner un coup d’arrêt à cette envolée, puis dans les décennies suivantes, les Français assistent à la recomposition en profondeur d’une économie progressivement découplée de son moteur industriel. Au fur et à mesure que s’effacent les traces de ce passé, la mémoire collective retient alors les images et les souvenirs d’une belle époque fondée sur le travail industriel.
Ce livre a pour ambition d’apporter un éclairage original sur ces années qui ont changé la France. Il plonge au cœur d’une grande entreprise emblématique de l’industrie française, Pechiney, créée en 1855 et devenue Pechiney Ugine Kuhlmann en 1971. L’entreprise règne alors sur un secteur clé de l’industrie française, celui de la production d’aluminium, qui connaît une croissance spectaculaire.
Ce livre donne la parole à ceux qui ont contribué à faire cette industrie, à asseoir son développement. Acteurs et témoins clés de cette histoire, les ingénieurs de l’aluminium livrent le récit croisé de leurs parcours, des pratiques professionnelles, des continuités et des ruptures. Par leur témoignage, entre mémoire et histoire, le lecteur est à même d’appréhender ce que fut la production et le travail à la belle époque de l’industrie française.

Couverture : brochée, dos carré collé cousu
Illustrations : plus de 100 photos
Nombre de pages : 256 pages
Prix public : 18 euros
ISBN : 978-2-918582-30-4 / ISSN : 2103-4230

LES GÉANTS DU NUMÉRIQUE (2) : UN FREIN À L’INNOVATION ? - Paul-Adrien HYPPOLITE (P 2016 ICM) et Antoine MICHON (P2016 ICM)
 
FONDAPOL
Les pratiques anticoncurrentielles des Big Tech montrent que ces entreprises n’hésitent plus à s’appuyer sur leurs positions dominantes pour évincer leurs concurrents, bloquer l’entrée de jeunes firmes innovantes et asseoir ainsi leur hégémonie aux dépens du reste de la société.

Un cercle vicieux manifeste s’engage : leurs immenses réserves financières étudiées dans la première partie de cette note croissent à proportion de ces entraves concurrentielles en même temps qu’elles les facilitent.

Derrière cet inquiétant tableau se révèle en creux l’incapacité chronique des autorités antitrust à agir dans un secteur où les modèles économiques défient leurs grilles d’analyse habituelles. Afin de recréer les conditions d’un environnement propice à l’innovation, un durcissement et une adaptation de la politique de concurrence sont nécessaires. Cette transformation doit s’accompagner d’un renforcement des moyens et des compétences des autorités administratives, trop souvent dépassées par des pratiques anticoncurrentielles dont la technicité et la complexité ne font que croître. Enfin, des politiques proactives comme des mesures d’interopérabilité et d’ouverture des droits de propriété industrielle compléteraient utilement la démarche souvent réactive de l’antitrust.
Trouver le juste équilibre entre rémunération des innovateurs d’hier et soutien aux innovateurs de demain demeure un exercice extrêmement délicat. Mais il est clair que le laxisme des autorités antitrust et la passivité des régulateurs mettent en péril l’entrée sur le marché de jeunes entreprises prometteuses. Il est urgent d’agir, afin de ne pas laisser les anciens champions empêcher l’émergence des champions de demain.

Cette note a été écrite par Paul-Adrien Hyppolite, ingénieur du corps des Mines, diplômé de l’École normale supérieure (normalien B/L) et de l’École polytechnique, chercheur invité à Harvard University ; il a travaillé pour une banque d’affaires conseillant des gouvernements, un fonds d’investissement et une entreprise du secteur spatial, et Antoine Michon, ingénieur du corps des Mines, diplômé de l’École polytechnique, dont il fut major de promotion ; il a travaillé pour une plateforme de données financières, une entreprise spécialiste des solutions de mobilité urbaine, ainsi qu’un fournisseur de logiciel de gestion et d’analyse de données.

PDF GRATUIT A TÉLÉCHARGER sur http://www.fondapol.org/etude/les-geants-du-numerique-2-un-frein-a-linnovation/
LES GÉANTS DU NUMÉRIQUE (1): MAGNATS DE LA FINANCE - Paul-Adrien HYPPOLITE (P 2016 ICM) et Antoine MICHON (P2016 ICM)
 
FONDAPOL
Si les géants américains des nouvelles technologies sont tantôt adulés à l’occasion du lancement de leurs produits, tantôt vilipendés pour leur emprise sur notre vie quotidienne, leur usage massif des données personnelles ou le peu d’impôts dont ils s’acquittent, un sujet reste largement occulté : leur influence grandissante dans la finance internationale.

Fortes d’un succès commercial sans précédent, les entreprises phares de la « tech » ont accumulé ces vingt dernières années d’immenses réserves de liquidités dans leurs trésoreries. À contre-pied de leur image d’innovateurs de premier plan, elles ont fait le choix d’une gestion ultraconservatrice de ce capital. Ce phénomène de thésaurisation, sans égal dans l’histoire du capitalisme, prive l’économie de capitaux productifs et entretient la pénurie d’actifs sûrs avec des dommages collatéraux sur l’équilibre économique mondial.

Des solutions existent pour ralentir cette accumulation de liquidités : renforcer le pouvoir des actionnaires dans l’allocation des profits afin d’encourager leur distribution, imposer aux « Big Tech » des contraintes propres à la régulation financière pour décourager la rétention de liquidités sur leurs bilans ou encore taxer davantage leurs profits pour limiter de facto le potentiel de thésaurisation à venir. Mais ces solutions ont toutes pour limite de s’attaquer au symptôme plutôt qu’à la cause du problème : des profits anormalement élevés qui résultent aujourd’hui davantage d’une monopolisation croissante des segments clés du marché des nouvelles technologies que de la poursuite d’un processus d’innovation aussi exigeant qu’il l’a été par le passé.

Cette note a été écrite par Paul-Adrien Hyppolite, ingénieur du corps des Mines, diplômé de l’École normale supérieure (normalien B/L) et de l’École polytechnique, chercheur invité à Harvard University ; il a travaillé pour une banque d’affaires conseillant des gouvernements, un fonds d’investissement et une entreprise du secteur spatial, et Antoine Michon, ingénieur du corps des Mines, diplômé de l’École polytechnique, dont il fut major de promotion ; il a travaillé pour une plateforme de données financières, une entreprise spécialiste des solutions de mobilité urbaine, ainsi qu’un fournisseur de logiciel de gestion et d’analyse de données.

La seconde partie de cette note est publiée simultanément et s’intitule Les Géants du numérique : Un frein à l’innovation ?. Elle propose des solutions pour rétablir une juste concurrence dans le secteur des nouvelles technologies.

PDF GRATUIT A TÉLÉCHARGER sur : http://www.fondapol.org/etude/les-geants-du-numerique-1-magnats-de-la-finance/
HABEMUS PIRATAM - Pierre RAUFAST (N 1993 ICiv)
 
ALMA
Un jour, dans la vallée de Chantebrie, l’abbé Francis reçoit en confession un mystérieux pirate informatique qui s’accuse d’avoir enfreint les Dix Commandements. Avec délice, le prêtre plonge dans des histoires incroyables, comme celles du faux vol de la Joconde, de la romancière à succès piégée par un drone ou de Toulouse privée d’électricité au nom des étoiles. Il met alors le doigt dans un engrenage numérique qui va l’entraîner beaucoup plus loin que prévu…
Dans ce quatrième roman, Pierre Raufast allie son talent de conteur à ses connaissances professionnelles en sécurité informatique. Il en résulte un délicieux cocktail d’anecdotes réalistes, d’humour, de suspens et d’espièglerie.

18,50 € / 232 pages
Date de parution : 4 octobre 2018
Livre physique : ISBN : 978-2-36279-283-0
Livre numérique : ISBN : 978-2-36279-284-7
SOCIÉTÉ NUMÉRIQUE - Patrimoine Humain ou Crime Contre l'Humanité ? - François Xavier MARQUIS (P 1994 Docteur)
 
L Harmattan
Suivi de Incertaine Intelligence Artificielle de Pierre Jourlin

Quelle société numérique veut-on laisser à nos enfants ? La réponse doit être citoyenne et non imposée par quelques entreprises multinationales. Si nous ne transformons pas le numérique en patrimoine, notre liberté peut être en danger. Dans ce livre clair et engagé, François-Xavier Marquis décrit avec pédagogie les enjeux humains du numérique. Il nous amène au coeur de ce débat de société, formule les interrogations recueillies au cours de ses conférences et pose clairement la question du rôle de chacun dans le développement de la société numérique.

François-Xavier Marquis, après 35 ans en entreprise dont 15 en qualité de dirigeant, spécialiste de l'innovation, du numérique et de la formation, a été corapporteur du projet Grande École du Numérique voulu par le président Hollande. Conférencier, il milite pour une société numérique humaine et est l'auteur de Pensée ou Intelligence Artificielle ? (L'Harmattan). Il est Docteur diplômé des Mines de Paris et ingénieur Agro Paristech.

Pierre Jourlin est Docteur en informatique. Après 3 années à l'université de Cambridge consacrées à la recherche documentaire multimédia, il est, depuis 18 ans, maître de conférences à l'université d'Avignon et des Pays de Vaucluse.

Broché - format : 13,5 x 21,5 cm
ISBN : 978-2-343-16145-7 • 21 novembre 2018 • 194 pages
EAN13 : 9782343161457
EAN PDF : 9782140105982
Dieu et la Planète Bleue - François CHARMIER (E 1973 ICiv)
 
Éditions Maia
Si Dieu existait et venait faire une visite approfondie de la Terre aujourd'hui, que penserait-il de l’histoire des hommes des trois derniers siècles, que dirait-il de notre monde moderne et des défis auxquels l'humanité doit faire face ? Accepterait-il de s'engager à nouveau auprès des hommes, comme il l' a fait plusieurs fois dans dans le passé par ses messagers successifs, pour leur transmettre un message adapté à notre début de 21e siècle ?

Par un échange passionnant entre un Dieu modernisé et ses huit observateurs humains, ce livre délivre, avec gravité et lucidité, mais non sans humour, un message sans complaisance sur les pages sombres de l'histoire de l'humanité et sur les grands défis à venir pour la planète, dans le respect de toute forme de spiritualité et d'engagement humains.

Dans cette fiction qui est aussi une fable philosophique, François Charmier entraîne le lecteur dans un tourbillon de réflexions qui s'imposent à toute conscience humaine.
Le Big Data - Pierre DELORT (P 1997 Docteur)
 
Que Sais-Je ?
Le numérique imprègne le monde. Dans ses données massives, les mathématiques trouvent des modèles qui, sous condition, font prendre de l’avance sur le présent, voire le futur ; alertes avancées d’épidémie, bannières calculées durant l’affichage des pages web, exposition à certains cancers, fréquentation de congrès, etc.

En présentant les principes du Big Data, ses données caractéristiques et en quoi ils diffèrent de ceux de l’informatique, cet ouvrage fait le point sur les technologies, les concepts mathématiques, de machine learning et d’intelligence artificielle ainsi que les postes et compétences nécessaires aux transformations numériques des entreprises et de leurs modèles d’affaires.

Un large spectre de cas dans l’industrie, l’aviation, la finance, l’édition musicale, le tourisme, le BTP et la recherche aide à comprendre la singularité des approches Big Data afin de mieux identifier, lancer et focaliser les projets, et de choisir les technologies et les formes organisationnelles adaptées.

Nombre de pages: 128
Code ISBN: 978-2-13-079221-5
Numéro de tome: 4027
Numéro d'édition: 2
Format11.5 x 17.6 cm