Retour au numéro
Vue 17 fois
octobre 2019

PAROLES DE STARTUPPERS - “LE PLUS DIFFICILE : LE MANAGEMENT D’ÉQUIPE”

Comment t’es venue l’idée ?

“L’idée de départ” est un mythe tenace de l’entrepreneuriat, elle n’a pourtant aucune importance. Avec mon associé, nous avons lancé Kujjuk en 2010. Cette première entreprise existe toujours. Elle devait à l’origine proposer une solution de prises de vue à 360° grâce à une technologie innovante développée en interne. C’est devenu un studio photo fiable et efficace pour les marques qui veulent mieux vendre sur internet. Rien à voir avec l’idée de départ !
Notre seconde aventure entrepreneuriale ensemble, Product-Live, démarre en 2014. L’idée de Pro-duct-Live vient de l’observation du fonctionnement des clients de Kujjuk. Nous prenions en photo les mêmes produits chez les marques et chez leurs distributeurs. Pourquoi ne pas réutiliser les photos prises par les marques chez les distributeurs ? De fil en aiguille, la plateforme de référencement de produits pour la grande distribution était née. Nous n’aurions jamais eu cette idée si nous l’avions attendue pour nous lancer.

Quel a été ton premier grand soulagement ?

Deux grands soulagements ont accompagné la création de chacune de nos entreprises. Le premier est la signature du premier client payant : il marque le passage du projet de création à celui d’entreprise. À mon sens, cela devrait être la seule focalisation des créateurs d’entreprise. Tout le reste – les dépôts de statuts, les concours de pitch, les grandes messes de l’entrepreneuriat… – n’étaient pour nous qu’une succession de palliatifs pour nos égos d’entrepreneurs malmenés pendant ces périodes compliquées de création.
Le second soulagement intervient lorsque le service proposé a effectivement satisfait le besoin d’un client, au point qu’il le recommande à d’autres. La réussite est alors collective car tous les collaborateurs y ont contribué. C’est l’ébauche d’une piste concrète de croissance, et le début d’innombrables autres challenges à surmonter.

Quel a été ton principal handicap ?

Nous avons créé notre première entreprise avec mon associé en sortant tous les deux d’école. Le plus difficile pour nous a été notre absence totale de repère en matière de management d’équipe. Recruter, donner envie, motiver, faire grandir, recadrer ou se séparer de collaborateurs nous étaient inconnus. Nous avons fait sur ces sujets un nombre incalculable d’erreurs.

Auteur

Articles du numéro

Commentaires

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.