Retour au numéro
Vue 94 fois
novembre 2020

OÙ SONT PASSÉES LES PÂTES ?

 “Je ne me prépare pas, je gémis déjà” a dit Leonard De Vinci. Ne gémissons pas à la prochaine crise, qu’elle soit une inondation, un accident industriel ou la seconde vague du Covid-19.


Les pâtes ont migré d’un stock vers un autre, des rayons aux placards... Preuve du manque de confiance envers l’État.

Pourtant, par la loi de 2004 (modernisation de la sécurité civile), le citoyen a été promu premier acteur de sa sécu­rité et artisan de la sauvegarde collective.

Est-ce la fin de l’État protecteur ? Non ! Mais le “Dormez braves gens” a laissé place au nouveau dispositif ORSEC (2008) qui énonce que toutes organisations, entreprises et tous citoyens...

Cet article est réservé aux cotisants et aux abonnés à la revue
Cliquez ici pour cotiser et vous abonner à la revue

Auteur

Mines Gestion de Crises – francois.vernoux@mines-nancy.org Voir l'autre publication de l'auteur

Articles du numéro

Commentaires

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.