Retour au numéro
Vue 46 fois
avril 2020

LES PÉPITES DE L’INTERCULTUREL

Mondialisation, expatriation, management d’équipes multiculturelles, développement des entreprises à l’inter-national... la sensibilité interculturelle est devenue une compétence clé qu’il est à la fois important et passion­nant de développer. Les enjeux sont multiples : prendre conscience et mettre des mots sur les différences cultu­relles, comprendre les codes de cette autre culture, et “last but not least” mieux se connaître, comprendre notre propre prisme de valeurs et de croyances au travers duquel nous voyons le monde, développer de nouvelles compétences pour apprendre à travailler efficacement avec des personnes différentes de soi.

Comment comprendre, s’adapter, intégrer et s’enrichir de ces diffé­rences ? C’est ce que j’ai expéri­menté lors de mon expatriation en Chine : pendant cinq années, j’ai appris le mandarin et je me suis intéressée de façon appro­fondie aux différences entre notre culture occidentale et la culture chinoise, à la fois dans la vie personnelle et sur le plan professionnel. Tous les jours j’ai expérimenté des situations pour lesquelles je n’avais pas toutes les clés pour les déchiffrer, j’ai compris... que je ne comprenais pas. Je prenais alors du recul, tel un enquê­teur qui cherchait à résoudre l’énigme de ce qui se jouait dans ces situations : que se passe-t-il ? Qu’est-ce que je ressens (colère, stress ...) ? Quelles sont mes valeurs/croyances/normes qui ont été secouées ? Lesquelles ai-je bousculées chez mon interlocuteur ?

Le sociologue américain Milton Bennet a développé à la fin des années quatre-vingt un modèle décrivant les dif­férentes étapes du développement de la sensibilité inter-culturelle. D’après lui, “la clé du développement de la sensibilité et des aptitudes nécessaires à la communica­tion interculturelle réside d’abord dans la perception que chacun entretient face aux différences culturelles”.

La phase d’intégration permet de capitaliser sur ces expériences interculturelles et de développer de nouvelles com­pétences et de nouvelles pra­tiques.

Les entreprises ont compris que les différences culturelles impactent le management, le leadership, la motivation, l’appartenance à l’entreprise et donc le+%ur performance. C’est pourquoi elles font appel à un accompagnement interculturel pour leurs équipes et leurs managers qui comporte à la fois de la formation sur la culture d’autres pays et le décryptage de situations concrètes vécues par les interlocuteurs.

“Je ne veux pas que ma maison soit murée de toutes parts, ni mes fenêtres bouchées, mais qu’y circule libre­ment la brise que m’apportent les cultures de tous les pays.” Mahatma Gandhi.

 

Auteur

Articles du numéro

Commentaires

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.