Retour au numéro
Vue 70 fois
février 2020

Le zèbre et l’oiseau

Un jeune zèbre point encore accoutumé
Aux services rendus par le volatile
S’agite en tous sens inutiles
À écarter cet oisillon futile
Et finit par lui demander :

Que donc me veux-tu pour ainsi m’importuner ?

T’importuner certes non, mais assurément t’aider !

Tes coups de bec viennent ma toison fendiller,
En cela d’aide de toi je ne vois pas.

D’autres plus insidieux que moi
Tu portes malgré toi,
Sans qu’attention tu ne leur prêtes.
Et pourtant ils te mettront retraite,
Avant même que tu n’aies l’âge,
Si de mes coups de bec tu ne perçois pas l’avantage.

Va donc à d’autres proposer tes mérites !

Refusant ainsi leurs bons rites
À tous les congénères de cet aimable passereau,
Notre jeune équidé se voit vite affaibli
Par ces néfastes hôtes dans ses poils lotis.
Lorsqu’après quelques mois, il revoit son oiseau,
Son discours diffère et se fait plus poli.

Ô charmant pique-bœuf,
mon jugement trop hâtif je dois reconnaître,
Et j’accepte désormais volontiers tes effets de maître
Aux causes inopportunes qui me sont maladie.

C’est ainsi que ce cheval fougueux
Vit sagesse lui arriver,
Et qu’en entente partagée
Il accepta cet échange de bons procédés.

Peut-être certains d’entre vous verront-ils dans cette fable librement inspirée de La Fontaine une affaire de services ? C’est en tout cas ce que le dossier porté par Olivier Dunand (P85) et le Club Mines Solutions Service vous propose dans ce numéro, avec un thème centré sur ce que les services apportent à l’industrie.

D’autres en retiendront plutôt un état d’esprit, celui de la solidarité et des échanges entre Mineurs que la Revue veut promouvoir. Et c’est également ce à quoi l’ensemble des contributions de ce numéro vous convie.

Enfin, libre à vous d’imaginer et de conclure à bien d’autres issues pour cette fable. Et puisse-t-elle vous donner l’envie de prendre la plume pour la Revue.
Bonne lecture !


DIDIER PERRIN (P 1985), Rédacteur en Chef


NB : Le pique-bœuf est un oiseau qui vit en étroite collaboration avec certains mammifères en Afrique. L’oiseau mange les parasites qui se trouvent sur la peau des mammifères. Les plus jeunes mammifères ont parfois du mal à comprendre cette relation.

Auteur

Accélérer votre business dans les services, tout simplement!

C'est là qu'est ma valeur ajoutée : partir du client, faire simple là où c’est compliqué, privilégier des gains rapides, et trouver le mix gagnant entre les 3 ingrédients clefs du service que sont l'entreprenariat des équipes, une offre clients sur mesure et la souplesse des process.

Avec une expérience pour 5 grands groupes Vallourec, Saint-Gobain, Schindler, Suez et Veolia, mon savoir-faire est dans le management, la transformation et le développement d'activités de services pour l'industrie, le bâtiment et l'environnement.

Et coureur de marathon, je sais allier résilience, engagement et objectif tenu!

Alors, franchissons la ligne d'arrivée ensemble!

Pour en savoir plus : consultez mon profil LinkedIn et retrouvez-moi sur mon blog professionnel lessenceduservice.fr. Voir les 12 autres publications de l'auteur

Articles du numéro

Commentaires

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.