Actualités

Partager sur :
31 mars 2020
Médiathèque Carrières

Intermines
Carrières : * Crise de carrière : crise de couples ?

Vue 105 fois

Fortement intriquée à sa vie personnelle, et en tout premier lieu à sa vie de couple, la vie professionnelle n’est pas une sphère étanche. 

Aussi lorsque sa carrière connaît une crise, il n’est pas rare de voir son couple en subir les avaries. Et même si un moment de perturbation professionnelle devient souvent, au sein des couples, un moment privilégié d’échange, on observe souvent deux non-dits qui brouillent la situation et ajoutent, de manière parfois confuse, une crise sur la crise. Premier non-dit : celui du conjoint qui tait son inquiétude, voire sa déception, sur la pérennité des conditions matérielles ou statutaire que le couple a toujours connues. Second non-dit : celui du cadre en crise qui tait son inquiétude, voire sa culpabilité, de voir son image déchoir aux yeux de son conjoint, et même parfois de se voir distancé dans la rivalité sourde qui pouvait les opposer.  

De ces non-dits, on notera deux observations :  

1- La capacité du couple à surmonter la crise de carrière dépendra beaucoup de la qualité de leur relation avant la crise.  

2- La communication est la clef pour en sortir ensemble et par le haut. Et la communication c’est à la fois celle à l’intérieur du couple, et celle du couple avec son entourage.  

Pour cela plusieurs bonnes pratiques sont à noter :

  • Parler franchement de la crise avec son conjoint,
  • s’informer l’un l’autre,
  • s’écouter et s’exprimer sur ce qu’on peut ressentir sont déterminants

Car taire la situation ou refuser de la voir ne sert à rien d’autre qu’à différer l’épreuve de vérité et qu’à dégrader la situation. Mais communiquer n’est pas si facile. Si le conjoint éprouve de l’angoisse et du stress, il peut l’ajouter à celle du cadre en crise. Dans ces situations, nous proposons à nos clients de rencontrer leur conjoint, afin de rassurer ces derniers en leur donnant des éléments objectifs. Nous conseillons à ce conjoint d’exprimer ses émotions aussi avec des tiers, en dehors du couple, pour soulager le cadre, déjà bien tourmenté.   

A l’opposé du trop-plein, un autre piège existe : celui du déni d’émotion. Le fait de dissimuler ses doutes ou ses craintes, en société sous un tout-va-très-bien très convenu, à l’intérieur du couple sous un je-lui-fais-confiance qui exonère de toute communication.   

Car pour être utile, la communication doit être sincère et poser de manière lucide les termes d’une situation largement partagée. Le conjoint peut alors jouer un inestimable rôle de soutien, attentif bien sûr, bienveillant bien sûr, mais aussi critique et stimulant. Car il peut être celui qui redonne de l’énergie, de l’élan et de la confiance.  

La crise de carrière de l’un des deux peut être pour le couple une occasion de se reconnecter, de sortir de sa routine et de son cadre habituel (nous conseillons d’ailleurs à nos clients d’avoir avec leur conjoint des discussions dans un cadre choisi, en dehors de la maison) et de réinterroger, non seulement le projet professionnel de l’un d’eux, mais leur projet de vie à deux.  

La crise de carrière est aussi une opportunité de couple. 

Article initialement écrit et paru dans la lettre de Transition Plus et reproduit ici avec l’accord de leurs associés dont Nicolas Bontron, coach qui intervient régulièrement pour des ateliers Intermines Carrières. 

 



Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.